Pour l’Observatoire PELAGIS, Patrice Trèche est correspondant du Réseau National des Échouages

Note

Comme vous, j’aime la nature et j’ai décidé d’agir pour la protéger… C’est la raison pour laquelle j’ai entrepris de me spécialiser dans l’étude et la recherche des cétacés de la baie du Mont Saint-Michel. Depuis 2005, je suis devenu le correspondant du Réseau National des Échouages (RNE) pour l’Observatoire PELAGIS de La Rochelle.

Correspondant du Réseau National des Échouages

Comme correspondant du Réseau National des Échouages, je participe à la protection des bébés phoques, comment des adultes, et les dauphins de la Baie du Mont Saint-Michel. Il s’agit de deux espèces emblématiques sur notre territoire. Je gère également les échouages et le suivi de la population de veaux marins dans le Sud-Manche.

Comme vous l’imaginez – pour la tranquillité de la colonie – nous ne pouvons y accéder. Cependant, je suis à votre totale disposition pour vous faire connaître toutes les actions menées et les richesses que l’on retrouve sur les reposoirs des animaux. A l’exemple, cette opération filmée dans le cadre de l’émission “Des racines et des ailes”.

Lâcher de phoques veaux marins en baie du Mont Saint Michel. [source : Asso. AL-LARK]

L’Observatoire PELAGIS de La Rochelle

Aujourd’hui, L’observatoire PELAGIS participe au suivi de l’abondance, de la distribution et des pressions au sein des populations de mammifères marins occupants nos littoraux. L’objectif principal étant la conservation.

La baie du Mont Saint-Michel est le troisième site en France où nous avons une colonie de phoques veau-marin. Espèce donc patrimoniale sur laquelle nous continuons les recherches sur la population existante.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.